««


26 MARS 2014, JOURNEE SPECIALE "STOPBLANQUEO"
AU FESTIVAL INTERNATIONAL DU GRAND REPORTAGE D'ACTUALITE


Avec le débat "Crise et Mafia en Europe" le 26 mars à Le Tuquet Paris Plage (France) nous racontons, à travers nos enquêtes journalistiques, l'infiltration de la 'Ndrangheta dans le nord de l'Italie, parce que le problème concerne tous les Pays européens, et pour que notre histoire ne se répète pas.

Au public français du Festival International du Grand Reportage d'Actualité, nous montrons nos histoires de mafia et de blanchiment au nord, parce que le problème concerne aujourd'hui tous les pays européens, la France aussi, vu qu'il n'y a aucun endroit à l'abri de la pénétration économique, surtout en temps de crise. Mais aujourd'hui, comme hier dans le nord d'Italie, l'opinion publique n'est pas consciente des effets et de l'importance du phénomène. Au-delà des frontières de l'Italie la mafia n'existe pas, un 'ndranghetista est un criminel commun, et de là dérive la nécessité de créer des lois communes au niveau européen.
Nous parlerons donc aussi de la proposition d'étendre la législation antimafia italienne au niveau européen, à partir du 416 bis (délit d'Association mafieuse du code penal italien), afin de pouvoir appeler par nom la mafia à toutes les latitudes.

LES ENQUETES: "ANTICORPS", "416 BIS"
Les habitants de l'Emilie Romagne, Lombardie, Piémont ont découvert il y a deux ans environ, et plus ou moins en même temps, la colonisation 'ndranghetista dans leurs régions. Ce fut " un réveil tragique " pour l'Italie du nord, où les mafias ont mis les racines dans le silence et sous les yeux de tous. Elles recyclent les gains de trafics illicites, se transforment en acteurs économiques respectables , ont des contacts avec la politique au niveau local, comptent sur la collaboration de professionnels complaisants, influencent le développement économique des aires intéressées. Nous montrons tout cela dans deux documentaires produits par la section Enquêtes de l'Association Ilaria Alpi "Anticorps" sur le cas de Reggio Emilia et "416 bis" sur l'infiltration en Lombardie et au Piémont.

LE DEBAT: "CRISI ET MAFIA EN EUROPE"
Au débat qui fera suite à la vision de nos enquêtes participent Giovanella Scaminaci, Procureur adjoint à Catania, Fabrizio Calvi, écrivain et journaliste d'enquête spécialisé sur les affaires de la criminalité organisée et les services secrets, Michela Monte, journaliste, idéatrice du projet "Stop Blanqueo" et responsable de la section enquêtes de l'Association Ilaria Alpi, Maurizio Torrealta, journaliste d'enquête, écrivain et directeur de l'école de Journalisme international de la Fondation Basso.