««


DOSSIER, LES AFFAIRES DES MAFIAS ITALIENNES EN EUROPE ET EN FRANCE


ON A DIT A STOP BLANQUEO:

Comment a lieu l'infiltration
"Nous sommes dans une période de crise économique, les activités qui travaillent dans la légalité fatiguent à trouver des investissements, alors que les grands groupes mafieux ont beaucoup de fonds à investir. Ces deux facteurs créent un risque d'infiltration dans le tissu économique. Nous voyons de plus en plus d'investisseurs italiens mettre de l'argent dans les économies étrangères, à travers un modus operandi constant: la quasi-invisibilité. Ils offrent leurs services à l'étranger où personne ne demande de connaitre leur identité, ils sont vus comme les sauveurs de business en perte. Peu à peu ces individus commencent à entrer en achetant des parts de sociétés - en restant souvent anonymes - et arrivent à en avoir le contrôle"
David Ellero, Europol, Stop Blanqueo, Riccione 6.09.2013

De l'infiltration au monopole
"La qualité des services offerts en ligne avec la qualité offerte par les concurrents, aucun entrepreneur honnête à long terme ne peut supporter la concurrence. L'entrepreneur en difficulté est approché, on lui offre un prêt à des taux d'intérêt assez élevés, l'objectif est d'en prendre le contrôle. Le criminel ne figure pas en tant qu'associé ou bien il figure comme associé minoritaire . Cette situation crée une sorte de monopole des entreprises qui sont alimentées par ces capitaux sales".
David Ellero, Europol, Stop Blanqueo, Riccione 6.09.2013

Pour l'Europe la mafia n'existe pas
"Arrêter une personne à l'étranger c'est simple, séquestrer des capitaux c'est compliqué : vu que l'Europe n'a plus de limites, cela crée un effet " à matelas à eau ". D'un coté les criminels italiens sont poussés à se déplacer à l'étranger où il n'y a pas de règlementation aussi développée. Il faut créer un paquet de lois antimafia au niveau européen. Il faut trouver au moins une définition commune de mafia".
David Ellero, Europol, Stop Blanqueo, Riccione 6.09.2013

" Par exemple Unicredit, Banca Nazionale del Lavoro, Barclays, ont financé des prêts aux enfants des mafieux, sans documentation, sans garantie. C'est le cas de Francesco Lampada, 30 ans. Unicredit lui a donné 800.000 euros. Quand il y a eu des contrôles pour comprendre le type de garantie donné pour un prêt de ce type, on s'est justifié en disant que dans l'ordinateur du fonctionnaire qui s'en est occupé il y avait la note suivante: "On peut payer" parce que le fonctionnaire savait que Lampada, 30 ans, était fils du boss ".
Sonia Alfano, Présidente Commission antimafia européenne. Stop Blanqueo, Riccione 6.09.2013

Mafia Calabraise, l'argent de la cocaïne où finit-il?
"Nous ne saisissons pas plus de 10% de la cocaïne qui arrive en Europe. Et cet argent, où finit-il? Eliminez de la drogue saisie encore 10% de la drogue qui n'est pas payée, et le reste de l'argent où finit-il? Les billets de banque encaissés où finissent-ils? Cet argent ne reste pas en Calabre, il est investi à Rome ou encore plus au nord, il est investi en Europe, en Amérique du Nord, en Australie"
Nicola Gratteri Procureur Reggio Calabria Stop Blanqueo, Riccione 6.09.2013